Recherche sur les acquisitions massives de terres en Afrique de l’Ouest

Au Bénin

lundi 8 avril 2013, par Rose-Anne St-Paul

Synpa

La société civile béninoise principalement représentée par l’Union paysanne nationale, Synergies Paysanne (aussi appelée Synpa) s’oppose vivement à cette récente ruée vers les terres. Synpa serait le plus important mouvement militant de la région de l’Afrique de l’Ouest, qui résiste à l’acquisition de terres. Synpa travaille en collaboration avec des comités de veilles répartis sur le territoire béninois.

Chacun de ces comités de veille est constitué du chef de l’arrondissement, chef des autorités et de trois paysans. Ces trois paysans n’ont pas à faire partie de Synpa, mais doivent être élus par la communauté. Ces comités agissent à deux niveaux. D’abord, ils s’assurent de l’application de la loi du 16 octobre 2007 et de l’actualisation du registre des propriétés foncières. De plus, ils surveillent les différentes transactions foncières. Ils passent ensuite l’information à l’union paysanne.